Télécharger le Manuel complet

Retourner au sommaire

Télécharger ce chapitre en PDF

a-4 - ESTIMATION DE LA CHARGE DE TRAVAIL DE L’ÉTUDIANT DANS LE SYSTÈME ECTS

La charge de travail de l’étudiant est un concept fondamental du processus de Bologne et de l’ECTS.

1- Qu’est- ce que la charge de travail de l’étudiant ?

Selon le Guide ECTS (2009) : « La charge de travail indique le temps en principe nécessaire aux étudiants pour participer à toutes les activités d’apprentissage (cours, séminaires, projets, travaux pratiques, autoformation, examens, etc..) requises pour parvenir aux résultats d’apprentissage escomptés. »

La charge de travail n’est donc pas exclusivement fondée sur les heures de contact. Elle exprime le temps global nécessaire à l’étudiant pour pouvoir acquérir les résultats d’apprentissage. Elle inclut la présence en classe, le temps qu’il alloue aux activités pédagogiques qui vont lui permettre de valider les résultats d’apprentissage, ainsi que le temps alloué aux activités d’évaluation des acquis.

2- Pourquoi la charge de travail a-t-elle une place importante dans le processus de Bologne ?
Et quel en est le lien avec le crédit ?

Le processus de Bologne vise une harmonisation de l’espace éducatif européen. Il cherche à assurer une lisibilité et une comparabilité des diplômes quelle que soit leur provenance afin de rationaliser la mobilité des étudiants. Dans ce but, il a été convenu que la charge de travail d’un étudiant pendant une année universitaire formelle à temps plein serait entre 1500 et 1800 heures. Cette charge correspond à 60 crédits. Un calcul simple permet d’établir que le crédit compterait entre 25 et 30 heures de travail. À l’USJ, le crédit correspond à 25 heures de travail dans les différentes formations.

3- Quel est le lien entre les unités d’enseignement (UE) et la charge de travail ?

Pour chaque unité d’enseignement, une certaine charge de travail est exigée de l’étudiant afin qu’il puisse acquérir les résultats d’apprentissage y relatifs et les valider. Elle est calculée par l’enseignant à l’aide de formulaires conçus à cet effet (Formulaire 1). En divisant la charge horaire par 25, on obtient le nombre de crédits affectés à cette matière.

Formulaire 1 - Méthode de calcul de la charge de travail

(À remplir par l’enseignant responsable de l’unité d’enseignement)

Calcul de la charge de travail

Programme d’études : ...................................................................................................................
Intitulé de l’unité d’enseignement : ..............................................................................................
Type de l’unité d’enseignement[1] : ...............................................................................................
Résultats d’apprentissage

1.
2.
3.
4.

Activités d’enseignement Estimation du temps de travail de l’étudiant en heures
  
  

Activités d’apprentissage Estimation du temps de travail de l’étudiant en heures
  
  

Méthodes d’évaluation Estimation du temps de travail de l’étudiant en heures
  
  

Total du nombre d’heures Estimation du TOTAL (T) du temps de travail de l’étudiant en heures
Nombre de crédits approximatifT/25
Nombre de crédits finalNombre arrondi (2,4,6 ou 8 crédits sauf mémoire et stage)

Il est important d’identifier les méthodes d’enseignement et d’évaluation pour la détermination de la charge de travail. La liste indicative ci-dessous donne quelques exemples d’activités à considérer lors du calcul de la charge de travail.

Activités pédagogiques et méthodes d’évaluation - Liste indicative

    Activités d’enseignement
  • Cours magistral
  • Séminaire (enseignement en petit groupe)
  • Séminaire de recherche
  • Travaux dirigés
  • Ateliers
  • Séances d’exercices en classe
  • Enseignement en laboratoire
  • Études de cas
  • Stages pratiques (en entreprise)
  • Application en entreprise
  • Travail sur le terrain
  • Apprentissage en ligne/à distance ou par e-mail : sur support papier ou numérique (TIC)
  • ...
    Activités d’apprentissage
  • Mener des recherches de matériel de référence en ligne et à la bibliothèque
  • Étudier la littérature
  • Résumer les lectures qui semblent les plus appropriées aux besoins en cours
  • Apprendre à poser des problèmes ainsi qu’à résoudre ceux posés par l’enseignant
  • Mener des recherches de complexité croissante, même à petite échelle
  • Mettre en pratique les compétences techniques ou les compétences de laboratoire
  • Mettre en pratique les compétences professionnelles (par exemple, études d’infirmier (ère), de médecine, de pédagogie)
  • Effectuer des recherches et rédiger des articles, des comptes rendus, des mémoires de difficulté croissante (en termes de longueur et de complexité)
  • Travailler avec d’autres étudiants pour coproduire un rapport, un plan, une réponse à un problème
  • Préparer et présenter des exposés oraux, en groupe ou individuellement
  • Émettre des critiques constructives sur le travail d’autrui et utiliser les critiques d’autrui de manière productive
  • Animer des réunions (de séminaires, par exemple) et y participer utilement
  • Être membre actif ou à la tête d’équipes
  • Partager questions et conclusions avec autrui à l’aide de divers supports
  • Apprendre à critiquer son propre travail
  • ...
    Méthodes d’évaluation
  • Tests de connaissances ou d’aptitudes
  • Présentations orales
  • Rapports de laboratoire
  • Analyse de textes ou de données
  • Mémoires, notes de recherche
  • Mise en pratique des aptitudes en présence d’un observateur, par exemple lors de stages, ou en laboratoire
  • Rapports ou journaux de stage en entreprise
  • Dossiers professionnels
  • Rapports de travail sur le terrain
  • Rédaction de dissertations ou de rapports (ou extraits), par exemple, un compte rendu écrit de la littérature appropriée ; une étude critique d’exposés de recherche contrastés
  • ...

4- Est-il facile de calculer la charge de travail de l’étudiant pour une UE donnée ?

Non. C’est pour cette raison que la charge de travail est estimée en considérant un étudiant moyen. C’est une estimation et non un calcul exact. Aussi, à la fin du semestre, chaque étudiant remplit un formulaire (Formulaire II) qui reflète la charge de travail de son point de vue. Ces informations servent à rectifier l’estimation faite a priori par l’enseignant.

Formulaire II - Vérification de la charge de travail

(À remplir par l’enseignant responsable de l’unité d’enseignement)

Calcul de la charge de travail

Programme d’études : ...................................................................................................................
Intitulé de l’unité d’enseignement : ..............................................................................................
Type de l’unité d’enseignement[2] : ...............................................................................................
Résultats d’apprentissage

Activités d’enseignement Estimation du temps de travail de l’étudiant en heures
  
  

Activités d’apprentissage Estimation du temps de travail de l’étudiant en heures
  
  

Méthodes d’évaluation Estimation du temps de travail de l’étudiant en heures
  
  

Total du nombre d’heures Estimation du TOTAL (T) du temps de travail de l’étudiant en heures
  

5- Si la charge de travail et le nombre de crédits sont déterminés pour chaque UE, comment
le compte d’heures, et donc de crédits, est-il équilibré pour l’année ou pour le programme ?

Faire la synthèse de toutes ces informations revient au responsable du programme. S’il trouve des écarts, il s’adresse aux enseignants pour faire un « fine tuning » en diminuant ou en augmentant la charge de travail des étudiants dans l’une ou l’autre des UE. Le « fine tuning » se fait en changeant les méthodes d’enseignement/d’évaluation ou en réexaminant la pertinence de certains éléments du contenu par rapport aux résultats d’apprentissage définis pour cette UE.

Le responsable du programme peut aussi réévaluer la pertinence de certaines UE par rapport aux résultats d’apprentissage du programme.

6- Les crédits font donc référence aux heures de travail de l’étudiant, non à celles
de l’enseignant ?

OUI. Le système ECTS ne s’exprime pas sur la charge de travail de l’enseignant et ne la relie aucunement au nombre de crédits.

7- Quel est le lien entre la pédagogie et la charge de travail ?

Les méthodes d’enseignement ainsi que les méthodes d’évaluation déterminent la charge de travail. Une méthode d’enseignement interactive peut mieux aider à assimiler les connaissances qu’un cours dicté. Un examen ne nécessite pas le même nombre d’heures de travail qu’une note de recherche. Une note de recherche de 50 pages nécessite une plus grande charge de travail qu’une note de recherche d’un nombre de pages inférieur. L’utilisation des nouvelles technologies peut également réduire le nombre d’heures de travail à rendement égal.

8- Pour en savoir plus